Large succès pour le programme de remise en forme à vélo !

Emmené par Pro Velo et Monsports, le programme de remise en forme à vélo s’est clôturé ce mardi soir au terme des huit séances hebdomadaires qui ont jalonné les mois de septembre et d’octobre. Le rendez-vous était donné chaque semaine sous la halle d’Hyon.

À l’heure de tirer le bilan de cette initiative, les deux partenaires se montrent satisfaits du déroulement des opérations. Celles-ci ont permis aux participants, jeunes comme plus âgés, débutants comme aguerris, d’accomplir leurs objectifs et de découvrir de nouveaux horizons.

 MONSPORTS 1

Guy Pierret, 65 ans, fait partie de la douzaine de cyclistes encadrée par les moniteurs de Pro Velo durant le programme. Il n’a raté qu’une seule des huit séances. « Nous avons appris quelque chose à chaque sortie », lance-t-il. « Que ce soient les finesses du code de la route, les étirements, l’utilisation des vitesses à bon escient ou encore les méthodes d’aspiration, les conseils de nos instructeurs étaient très enrichissants. On ne se rend pas compte que suivre un autre cycliste réduit sa dépense d’énergie et permet de répartir l’effort sur l’ensemble de la colonne. Et puis, ces sorties m’ont aussi permis de perdre du poids ! L’entraînement régulier a un impact sur votre physique et vous fait même changer votre rapport à la nourriture. Vous êtes davantage à l’écoute de votre corps ».

 MONSPORTS 2

Si les balades ont rencontré un large succès, leur attrait touristique n’y est pas étranger. « Nous avons augmenté les kilomètres au fil des semaines pour finalement boucler un parcours de 30 kilomètres. On a visité des coins très charmants, de la chapelle de Creuse aux sentiers du bois d’Havré en passant par le canal Nimy-Blaton. Démarrer en fin d’après-midi rend votre balade particulière. Vous enfourchez votre vélo lorsqu’il fait clair et doux. Et vous revenez lorsqu’il fait noir et frais. Vous vous rendez alors compte de l’importance d’un équipement adéquat, surtout la nuit ! ».

 MONSPORTS 3

Conscientiser le grand public sur l’importance d’un matériel adapté et d’une pratique régulière du sport : c’était l’un des objectifs de ce programme cycliste. « Certains participants nous ont dit que ces séances leur avaient donné envie de se remettre en selle. Pour nous, c’est la plus belle des réussites », sourit Jérémy Van Linthout, moniteur Pro Vélo. « Un formulaire a été distribué aux participants lors de la première séance et en fin de cycle. Il nous permet d’évaluer la progression de chacun. Le bilan est encourageant et les progrès apparents ».

 MONSPORTS 4

Rappelons que ce module de mobilité douce était 100% gratuit. L’expertise et les conseils de ces professionnels de la mobilité douce ont rencontré les attentes des participants, déjà demandeurs d’une autre initiation !